Les Call Box Retirent les Frais Supplémentaires sur les Transferts de Crédit

0

Les gérant(e)s de call-box ont finalement levé ce vendredi 08 avril, les frais supplémentaires qu’ils exigeaient depuis lundi dernier à leurs clients pour des recharges MTN.

callbox

Le 04 avril dernier, plusieurs abonnés MTN ont été choqués, lorsqu’au moment d’effectuer un transfert de crédit, les gérant(e)s de call-box leur exigeaient de payer une somme supplémentaire de 25F, 50F ou encore 100F (selon les montants de la recharge et les call-boxeurs/ses), sur la valeur de la recharge souhaitée.

Il fallait payer donc 125F  ou 150F pour une recharge de 100F ; 300F pour obtenir 250F de crédit, 550 pour une recharge de 500F; pour les recharges de plus de 500F, certains call-box les faisaient gratuitement pendant que les autres exigeaient 50F ou 100F supplémentaires.

A l’origine de cette instauration de frais supplémentaires, une hausse de prix d’achat du crédit MTN à hauteur de 100F auprès des fournisseurs. En effet, les gérant(e)s de call box auraient décidé lundi d’imposer à leurs clients des frais sur les recharges, après que les fournisseurs aient décidé de leur vendre 10 000F de crédit à 9 600F au lieu de 9 500F ; réduisant leur marge bénéficiaire de 500F à 400F pour 10 000F de crédit vendu, soit une baisse des bénéfices de 20% .

Profitant de cette hausse de prix par les fournisseurs, de nombreux (ses) gérant(e)s de call-box n’ont pas hésité à se sucrer sur le dos de leurs clients en boostant leurs bénéfices   grâce  à ces frais supplémentaires. En exigeant 50F  pour un transfert de 500F, au bout de 20 recharges de 500F par exemple, un gérant parvenait donc facilement  à vendre 10 000F de crédit acheté  à 9600F à 11 000F (+1400F) soit une augmentation de près de 300%  de son bénéfice qui était jusqu’alors de 500 Francs.

On peut donc imaginer que la plupart de ces gérants de call-box ne se réjouissent pas du fait que leurs fournisseurs aient finalement ramené le prix du crédit à 9500F. Mais le fait est qu’il n’ont pas désormais plus d’excuse pour exiger des frais supplémentaires pour des recharges. Surtout que ce vendredi matin, l’opérateur a tranché sur la question en informant par voie de SMS à tous ces abonnés qu’ils  n’étaient tenus de payer aucun frais supplémentaire pour des transfert de crédit.

Screenshot_2016-04-08-23-07-11

 

Rappelons  que cette hausse de prix des recharges survient au terme d’une courte grève de ces fournisseurs, laquelle avait par ailleurs créé une pénurie de crédit dans plusieurs call-box il y’a quelques semaines ; Ceci dans un contexte par ailleurs marqué par l’application par les opérateurs des 2% des droits d’accises instaurés sur les communications mobiles et les services internet par la loi des finances 2016.

 

.

 

 

Partager

À propos de l'auteur

Jeune entrepreneure. Curieuse, passionnée de nouvelles technologies, de musique et de photographie. Fondatrice du blog Le Mobile au Kamer.

Laisser un commentaire