Nexttel prête désormais du crédit à ses abonnés

0

Nexttel offre depuis quelques semaines à ses abonnés la possibilité d’emprunter du crédit de communication pour gérer des urgences en cas de panne de crédit et d’indisponibilité de points de recharge. Le service que l’opérateur a choisi d’appeler Airtime, permet aux abonnés, lorsque le solde du compte principal est inférieur à 100F, de recevoir une avance de crédit d’un montant de 250 F.  Le service d’emprunt de crédit chez Nexttel est accessible au *802# et coute  20 Francs.

prêt de crédit Nexttel

Le Top

Ce qui vraiment super avec le service Airtime de Nexttel, c’est le fait que le crédit emprunté est déposé directement sur le compte principal (*801#), et non pas sur un compte spécial comme chez les autres opérateurs. Du coup, on peut utiliser le Airtime reçu aussi bien pour les appels et SMS, que pour souscrire à un forfait internet.

 Les Ndem

L’un des points négatif de ce service, c’est que le prêt de crédit génère instantanément des frais quelque soit le délai de remboursement. Ainsi, une fois le code *802# validé, l’on est notifié du dépôt d’un montant de 250 F sur son compte principal et du coût du service fixé à 20 F, soit 8%. wp_ss_20150623_0001Lesquels sont immédiatement débités du compte à la prochaine recharge.

Par contre, chez MTN, les 8% de frais de service de MTN Prolongation ne sont imputés que si le prêt n’est pas remboursé sous 24h; de même,  chez Orange, c’est seulement après 3 jours que les pénalités, d’un montant de 25F, sont ajoutées aux 250 F de crédit avancés dans par le service SOS Crédit.

Capture d'écran remboursement Airtime

Le second défaut que je trouve au service Airtime, c’est l’absence de message de confirmation de la requête. Une fois le code USSD *802# validé, du crédit est immédiatement déposé sur le compte sans confirmation préalable de la transaction comme c’est le cas pour chez les autres opérateurs. Ce qui peut être très désagréable si l’on confond le code à celui d’un autre service, ou encore si on fait une mauvaise manipulation du clavier. Par exemple si au moment de consulter son solde au *801#, on fait plutôt le *802# par erreur; l’on se retrouve instantanément à devoir payer 20 Francs de frais pour un service qu’on ne voulait pas. Une situation indélicate qu’un petit message qui nous demande si on veut confirmer ou non le prêt de crédit pourrait vraiment éviter.

Partager

À propos de l'auteur

Jeune entrepreneure. Curieuse, passionnée de nouvelles technologies, de musique et de photographie. Fondatrice du blog Le Mobile au Kamer.

Laisser un commentaire