Lire plus" />

Les Chiffres Clés sur la Téléphonie Mobile et Internet au Cameroun en 2018

4

Le taux de pénétration du mobile au Cameroun a connu une évolution en dents de scie au cours de l’année 2017. Après une lente croissance au cours des trois premiers trimestres, le nombre d’abonnés mobiles a reculé de près de 10% au cours du dernier trimestre, avec la désactivation de plus de 3 millions d’abonnés chez l’opérateur MTN Cameroon.

1) 19 millions d’abonnés mobiles au Cameroun en janvier 2018

En février 2017, le nombre d’abonnés mobiles au Cameroun est estimé à 19,4 millions (contre 16 millions en 2016); dont environ 10 millions chez MTN Cameroon, près de 6 millions chez Orange Cameroun, 3 millions chez Nexttel et seulement 165 000 chez Camtel.

Selon le rapport digital 2018  de We Are Social publié en janvier dernier, le nombre d’abonnés mobiles au Cameroun en 2018 est évalué à 21,98 millions, soit un taux de pénétration de 90%. Cependant, la consolidation des chiffres publiés par les 4 opérateurs mobiles concessionnaires font état plutôt de 19 millions d’abonnés au terme de l’année 2017, soit une baisse d’environ 2% par rapport à l’année dernière:

  • Dans son rapport annuel de 2017, le Groupe MTN affirme compter désormais seulement 7,1 millions d’abonnés au Cameroun au 31 décembre 2017, contre 10 millions en Janvier 2017. Une baisse de près de 30% dû essentiellement à la désactivation en octobre 2017 de plus de 3 millions de ses abonnés, dont l’identification était jugée non conforme aux exigences du régulateur.
  • Le Groupe Orange pour sa part, dans son rapport annuel de l’exercice 2017 , présenté le 21 février 2018, revendique à la fin de l’année 2017 au Cameroun, un parc de 7 245 000 abonnés . Avec un nombre d’abonnés désormais supérieur à celui de MTN Cameroon, Orange Cameroun se présente comme le nouveau leader du marché avec un peu de plus 38% de parts devant MTN Cameroon qui en possède désormais 37%.
  • La plus forte progression en 2017 est celle de Nexttel Cameroon qui affirme en mars 2018 compter 4,5 millions d’abonnés et 3,6 millions d’utilisateurs actifs.
  • Évalué à 165 000 en 2017, le nombre d’abonnés mobiles chez Camtel a connu une légère progression, mais reste estimé à moins de 200 000 utilisateurs au terme de l’année 2017.

2) Plus de 6 millions d’utilisateurs internet au Cameroun

Selon le rapport Digital, Social Media, Mobile et E-commerce en 2018, publié en janvier dernier par We Are Social et Hootsuite,  le taux de pénétration d’internet au Cameroun a connu une croissance de 22% en 2017, en passant de 5,01 millions en Janvier 2017 à 6,13 millions d’internautes en Janvier 2018. C’est désormais près de 25% de la population camerounaise, estimée à 24 millions d’habitants, qui a accès internet, contre 21% en fin 2016.

We Are Social, Digital in Middle Africa, 2018

  • 93% des internautes camerounais sont mobiles

Selon ce rapport, le mobile reste le terminal privilégié des internautes camerounais avec 5,7 millions d’utilisateurs actifs d’internet mobile, soit un peu plus de 93% des 6 millions d’internautes camerounais.

3) L’Afrique Centrale à la traine

Avec un taux de pénétration d’internet évalué à environ à 25%, le Cameroun reste largement en dessous de la moyenne africaine évaluée cette année à 34% (435 millions d’internautes africains sur ses 1,2 milliards d’habitants); mais deux fois plus que la moyenne régionale d’Afrique centrale évaluée à 12% seulement.

L’Afrique centrale reste la région avec le taux de pénétration d’internet le plus faible au monde (12%), loin derrière l’Afrique Australe (51%), l’Afrique du Nord (49%), l’Afrique de l’Ouest (39%) et l’Afrique de l’Est (27%), du fait notamment des pays comme le Tchad, la RDC  et le Congo qui affichent respectivement 5%, 6% et 12% de pénétration d’internet.

 

Ressources :

Partager

À propos de l'auteur

Jeune entrepreneure. Curieuse, passionnée de nouvelles technologies, de musique et de photographie. Fondatrice du blog Le Mobile au Kamer.

4 commentaires

  1. Merci pour les chiffres et pour les sources. J’ai une petite question, cependant, quant au nombre total d’abonnés mobiles au Cameroun : étant donné que la plupart d’entre nous ont deux, parfois trois numéros, le chiffre global n’est-il pas faussé ? Pareil pour le taux de pénétration d’internet. Le nombre de Camerounais connectés est-il correctement évalué quand on sait que certains se connectent sur plusieurs réseaux à la fois, au gré des offres promotionnelles des différents opérateurs ?

    • Salut WillFonkam, Je ne dirais pas que le chiffre global est faussé, mais simplement qu’il faut prendre ces chiffres uniquement pour ce qu’ils sont c-a-d le nombres d’abonnements actifs. Il serait fou de penser que 19 millions de camerounais ont un téléphone portable, quand on sait comme tu l’as dit que la plupart des utilisateurs camerounais sont dual-simers. Surtout que 43% de la population camerounaise a moins de 15 ans et que le taux de pénétration du mobile dans les zones rurales est encore largement en dessous de 50%.
      Seule une enquête sur le terrain pourrait donner une estimation fiable du taux de pénétration réel. Espérons que l’INS ou le BUCREP nous offre un jour quelque chose dans ce sens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.