Lire plus" />

Vodafone Cameroon cesse ses activités

3

Vodafone Cameroon a annoncé ce vendredi 10 novembre 2017, dans un communiqué officiel signé Afrimax Cameroon, l’arrêt de ses opérations au Cameroun. Cette cessation d’activité fait suite à la suspension de ses services et le retrait de sa licence par l’ART le 14 septembre 2017.

Lancé le 29 septembre 2016, Vodafone Cameroon a opéré pendant près d’une année en tant que fournisseur d’accès internet, proposant des services de données 4G dans les villes de Douala et Yaoundé exclusivement pendant neuf mois, avant d’étendre son réseau dans 4 autres régions du pays. En effet, la suspension des services de Vodafone Cameroon le 14 Septembre dernier survenait quelques mois seulement après l’opérationnalisation en Août 2017 de son réseau 4G LTE dans les  villes de Bafoussam, Bamenda, Buea, Kumba, Mutengene, Limbe, Edéa et Kribi, suite à la signature en Juillet 2017 d’une convention de partenariat avec Camtel .

De la Suspension à la Fermeture

A l’origine de la suspension de Vodafone Cameroon, un problème de licence.L’opérateur de télécommunications qui opérait depuis le lancement de ses activités à travers Afrimax Group,  grâce à un accord de licence signé avec le groupe Vodafone, exploitait une licence détenue par la société Northwave Sarl, ayant cédé la totalité de son capital au Groupe Afrimax. Une situation jugée irrégulière au regard de la réglementation qui stipule que la licence est incessible. (Plus détails dans  cet article)

Face à cette situation, l’Agence de Régulation des Télécommunications avait alors procédé le 14 Septembre 2017 à la suspension des services de Vodafone sous instruction du Ministère des Postes et Télécommunications. Dès le lendemain, dans un communiqué  signé de M. Antoine PAMBORO, CEO de  Vodafone Cameroon,  l’opérateur informait ses clients de la suspension de ses services internet en ces termes : « Pour des raisons indépendantes de notre volonté, notre service est temporairement suspendu. Nos équipes travaillent pour apporter une solution au plus tôt. Nous vous présentons nos sincères excuses pour le désagrément engendré ». (Lire le communiqué du 15 Septembre)

Deux semaines plus tard le 28 septembre, dans un second communiqué, Vodafone annonçait qu’une commission spéciale avait été mise sur pied et  que celle ci travaillait avec l’ART et le Minpostel en vue d’une résolution définitive du problème et la restauration de leur service. Plein d’optimisme, Vodafone Cameroon promettait de revenir « plus forts que jamais avec la meilleure qualité et la meilleure expérience internet 4G LTE au Cameroun ». (Lire le communiqué du 28 Septembre 2017).

Un retour qui n’aura malheureusement pas lieu. L’opérateur ayant finalement jugé au terme des négociations avec les autorités, « qu’il n’était plus commercialement viable de reprendre ses services au Cameroun« .

Vodafone Cameroon, la fin !

C’est sous un format tout à fait différent des précédentes communications officielles que l’entreprise de télécoms annoncera la fin de ses activités. En effet, contrairement aux communiqués précédents qui  comportaient en entête le logo Vodafone, c’est le logo du groupe Afrimax cette fois qui était apposé sur le communiqué, signé toujours par M. PAMBORO, mais cette fois en tant que Directeur Général d’Afrimax Cameroon et non plus CEO de Vodafone Cameroon.

En outre, dès l’annonce de la cessation et la diffusion du communiqué, le site web de Vodafone Cameroon avait été mis hors ligne. L’adresse vodafone.cm affiche désormais uniquement le communiqué du Groupe Afrimax annonçant l’arrêt de ses activités au Cameroun.

De même sur les réseaux sociaux, toutes les publications précédentes de la page Facebook officielle et les tweets du compte Twitter ont été supprimés. Seuls restent encore disponibles les deux dernières publications postées de ce jour, annonçant l’arrêt des activités de Vodafone Cameroon et la fin de cette aventure qui aura duré un peu moins d’un an.

Way Forward

Afrimax Group a rassuré les abonnés de ce que le dernier forfait en cours ainsi que le solde restant au moment de la suspension leur seront entièrement restitués via  un dépôt Mobile Money sur le numéro de téléphone mobile ayant servi à l’activation du compte, d’ici la fin de de ce mois de Novembre. En outre, l’opérateur a aussi invité ses abonnés à faire déverrouiller leur MiFi chez GLOTELHO  afin de pouvoir les utiliser avec un autre opérateur.

Malgré la fin de la fermeture de Vodafone Cameroun, le Groupe Afrimax, établi dans 12 autres pays d’Afrique, annonce la poursuite de son expansion en Afrique avec pour ambition de construire le plus grand portefeuille de réseaux 4G à large bande sans fil en Afrique subsaharienne.

Partager

À propos de l'auteur

Jeune entrepreneure. Curieuse, passionnée de nouvelles technologies, de musique et de photographie. Fondatrice du blog Le Mobile au Kamer.

3 commentaires

  1. NDEH Stanley sur

    Thank you for this great post.
    Given that they were operating under a license that was belonged to Northwave Sarl I do not think ART was right in suspending Vodafone’s activities. The youths in Cameroon need jobbs; I can only imagine how many Cameroonians were rendered jobless following the shut down of Vodafone.

  2. Encore une histoire de quelqu’un qui n’a pas bien mangé sa part sur ça…Merci pour le site je decouvre il est super.Tres bonne continuation.

Laisser un commentaire